Actualités Biographie Carrière Presse Photos Multimédia Contact
 

Rien à l'horaire présentement


Facebook   Wikipédia
Un gala... arrosé!

Bon lundi tout le monde.

Avez-vous regardez le gala des Prix Gémeaux samedi à ARTV?

Ce 21e gala présentait une organisation d’un nouveau genre. Fini les artistes confortablement assis dans une salle de théâtre. Pour plus de convivialité, on les avait assis autour de tables rondes, avec repas, vin et champagne au programme.

Fini également les présentations sobres et classiques: Serge Postigo a dynamité la recette pour en faire un vrai show d’artisans du spectacle.

Le résultat était vraiment plus plaisant que d’habitude.

Sur le tapis rouge, l’ambiance était aussi beaucoup plus conviviale. Peut-être parce qu’il n’y avait justement pas de tapis rouge ? Les artistes arrivaient en effet par un escalier roulant avant de s’engouffrer dans l’immense salle du Palais des Congrès de Montréal. Mais ils ont aussi pris le temps de discuter avec les journalistes et de prendre la pose pour les photographes.

Les comédiennes s’étaient habillées comme des princesses. Sophie Pregent était magnifique dans sa robe à fleurs brodées, tout comme Bianca Gervais avec sa robe immaculée ou encore Héléne Bourgeois-Leclerc, magnifique dans sa robe gris souris, signée Philippe Dubuc.

Durant la soirée, la salle de presse, au 5ème étage du Palais des Congrès, vivait au rythme des arrivées des récipiendaires et des présentateurs des prix. Pour une fois, tout était bien organisé et très fluide. Les artistes étaient généreux dans leurs entrevues. Comme l’a dit Claude Legault, il ne manquait que du champagne dans la salle de presse !

De temps en temps, quelques invités s’échappaient de la cérémonie pour venir faire un tour chez les journalistes. On a ainsi vu Louis-José Houde (avec ses deux trophées) et Richard Petit venir faire un petit tour. Accompagné de sa femme et sa fille, Normand Brathwaite est resté dans la salle de presse, après la remise de son hommage. Claude Legault déclenchait l’hystérie à chacune de ses apparitions. D’autres profitaient des pauses pour aller fumer une cigarette à l’extérieur. Le parvis du Palais des Congrès ressemblait, à certains moments, à un congrès de l’UDA !

Tous les artisans de la télé étaient très contents de la nouvelle formule du gala… Faut dire qu’il y avait trois bouteilles de vin et deux bouteilles de champagne par table de huit personnes. Beaucoup de vos comédiens préférés ont certainement dû avoir un mal de crâne dimanche matin…

Et vous, avez-vous aimé la nouvelle formule du gala des Prix Gémeaux 2006?


Source: Le blogue sur 7jours - Auteur: Samuel Pradier
Copyright © 2001-2014 Arania De Tharyas. Tous droits réservés.