Actualités Biographie Carrière Presse Photos Multimédia Contact
 

Rien à l'horaire présentement


Facebook   Wikipédia
Décollage réussi pour Boeing Boeing

Comment un célibataire volage peut entretenir trois relations amoureuses en même temps, dans le même appartement, sans que l'une de ses fiancées ne découvre la présence des autres? C'est le tour de force que réussit Bernard, interprété par Pierre-François Legendre, dans la pièce Boeing Boeing , présentée au Monument-National jusqu'au 18 juillet dans le cadre du Festival Juste pour rire.

Mais pour accomplir une mission aussi ardue, il faut suivre le plan: trouver des jeunes célibataires parmi le personnel d'hôtesses de l'air de compagnies aériennes différentes, qui n'ont jamais les mêmes horaires. Pas bête.
Mais quand Bernard accueille à Paris son ami Robert (Serge Postigo) de St-Hyacinthe et l'invite à s'installer chez lui pour une semaine pour lui montrer l'efficacité de son plan, naturellement, tout bascule!

L'Américaine (Catherine-Anne Toupin) qui devait quitter pour les États-Unis revient d'urgence ê Paris à cause d'une tempête; l'Espagnole (Marie Turgeon) qui ne faisait qu'une petite escale de quelques heures dans la capitale française doit finalement rester et l'Allemande (Karine Belly) qui devait arriver tard en soirée fait une belle surprise ê son amoureux en débarquant à l'appartement en après-midi. S'ensuivent quiproquos, claquages de portes, courses folles et sorties effrénées sous les yeux amusés de Robert et le regard exaspéré de la bonne (Alexandrine Agostini).

Une première expérience réussie
Dans la plus pure tradition du théâtre d'été, cette comédie du Français Marc Camoletti mélange autant comique de situation que comique de langage. Jeux de mots et malentendus foisonnent à cause des accents étrangers des personnages, qui perdent parfois le spectateur. Mais il en ressort malgré tout de savoureux moments, surtout lorsque les deux amis passent du français au joual pour ne pas se faire comprendre de la gent féminine.

Serge Postigo signe également la mise en scène de cette pièce qui s'inscrit à la programmation du Festival Juste pour rire. Il devait relever un défi de taille puisque tout doit Étre réglé au quart de tour dans ce genre de comédie où les punchs sont nombreux et où les entrées et sorties des personnages donnent le rythme aux scènes suivantes.

Celui qui a été dirigé quelques fois par Denise Filiatrault, notamment dans la comédie musicale Neuf et dans le film Ma vie en cinémascope , semble Étre allé à la bonne école et avoir volé quelques trucs ê cette grande femme de théâtre puisqu'il réussit là où plusieurs auraient échoué. Les personnages rentrent, sortent, sautent sur le divan, bloquent l'accès à une porte pour s'envoler vers une autre sans la moindre anicroche.

Et la distribution est exceptionnelle, particulièrement Alexandrine Agostini en bonne blasée et pessimiste et Karine Belly en Allemande complètement survoltée. C'est réellement un décollage réussi pour cette pièce qui, après les représentations au Monument-National, s'envolera vers le Chapiteau de Bromont, en Estrie, pour y être jouée du 6 août au 5 septembre.

Source: Canoe - Auteur: Karine Lachapelle

Copyright © 2001-2014 Arania De Tharyas. Tous droits réservés.