Actualités Biographie Carrière Presse Photos Multimédia Contact
 

Rien à l'horaire présentement


Facebook   Wikipédia
Soirée-bénéfice Le Chaînon

Le mardi 8 mars 2005, Journée internationale de la femme, première soirée-bénéfice du Chaînon.

Le 8 mars prochain, à l’occasion de la première représentation des supplémentaires de « Ladies'Night » à Montréal, Le Chaînon célébrera sa première soirée-bénéfice en compagnie de ses nouveaux porte-parole, les comédiens Sylvie Boucher et Serge Postigo. Déjà, on parle d’une soirée d’envergure qui permettra à l'organisme de poursuivre de plus belle sa sensibilisation auprès du public. Présenté jusqu’au 11 mars au Théâtre Olympia, le spectacle sera ainsi l'occasion pour les nouveaux porte-parole d'inciter le public à donner généreusement; une bénévole du Chaînon sera présente à la fin de chaque représentation pour recueillir les dons.

Parce que nul n'est à l’abri...

Notons ici que cette soirée-bénéfice est rendue possible grâce à la collaboration de Zone3, qui est fier d’appuyer les activités de financement du Chaînon. Organisme non subventionné, Le Chaînon existe depuis plus de 70 ans (1932). Il subsiste grâce aux dons de toutes sortes : legs, argent, vêtements, meubles et articles divers. Le désir de l’équipe du Chaînon est de pouvoir continuer à accueillir chaleureusement, écouter sans jugement et soutenir les quelque 600 femmes hébergées annuellement.

Pour poursuivre son action, Le Chaînon fait appel à l'implication significative de son personnel, à la générosité de ses bénévoles ainsi qu'à celle du grand public. Mis à part les dons reçus, des activités de financement sont mises sur pied chaque année pour subvenir aux besoins. On pense notamment ici au Bazar du Coffre aux Trésors, qui se tient dans le magasin du même nom appartenant à l'organisme, à ce spectacle-bénéfice avec ses nouveaux porte-parole, ainsi qu’à la campagne annuelle de financement, à l'automne.

« Je viens d'un milieu de violence et de drogue. Si je n'avais pas eu une autre sorte d’aide, j'aurais eu recours moi-même au Chaînon. Je peux comprendre qu’on puisse se rendre là. Les maisons d'hébergement pour femmes en difficulté sont indispensables. » Sylvie Boucher

« Toutes ces femmes qui sont venues et qui y sont, savent à quel point Le Chaînon est non seulement une berge pour elles, mais aussi un phare de notre société. Phare qui nous rappelle que nous sommes tous responsables les uns des autres... Je suis moi aussi responsable et je peux faire quelque chose. » Serge Postigo
Copyright © 2001-2014 Arania De Tharyas. Tous droits réservés.