Actualités Biographie Carrière Presse Photos Multimédia Contact
 

Rien à l'horaire présentement


Facebook   Wikipédia
Quel est donc le mystère d’Irma Vep?

Après une pause d'un an, Éric Bernier et Serge Postigo reprennent la route avec Irma Vep, leur succès de l'été 2004. Question d'amener mystère, folie et piquant dans un morne mois de novembre où la noirceur tombe toujours trop rapidement. Présentée pour la première fois au Festival Juste pour rire, la pièce nous revient avec la régularité d’un Rocky Horror Picture Show, la noirceur sarcastique d’un Monthy Python et l’efficacité sanglante d’un bon Hitchcock.

Le public est précipité en 1840, quelque part en Angleterre. Le célèbre égyptologue Lord Hillcrest rentre à la maison avec sa nouvelle épouse, la virginale Lady Enid. Au manoir de Mandacrest, le couple égrène les heures en compagnie de ses domestiques, Nicodemus et Jane, tandis que plane encore le souvenir de la première épouse du Lord, la regrettée Irma Vep.

«C'est comme un show punk sans lendemain. Serge et moi ressentons chaque fois une grande excitation, car l'exercice est très libérateur. C'est un show délinquant, qui garde le public sur le qui-vive et qui nous permet de dépasser nos limites», confie Éric Bernier.

Très physique

Les comédiens changent chacun 65 fois de costumes et de perruques en moins de deux heures. À deux, ils interprètent tous les personnages. «J'ai aussi découvert des choses sur ma voix. Nous sommes constamment dans l'excès et l'exubérance. Il n'y a rien de réaliste et c'est ce qui permet une réelle rencontre avec le public», de dire celui qu'on a vu dans la série télévisée Les hauts et les bas de Sophie Paquin ou la superbe pièce de Wajdi Mouawad, Incendies.

Toujours actualisé

Le Irma Vep original a été créé à New York en 1984 par Charles Ludlam, le pionnier du Ridiculous Theatre Company. Pour la production québécoise, Martin Faucher est de retour à la mise en scène. À chaque reprise, le texte est quelque peu modifié. «Il y a des clins d'œil à l'actualité, autant en publicité, télévision (Loft Story) que générale (l'élection d'Obama). Nous comptons faire ce spectacle aussi longtemps qu'on le pourra», de conclure Éric Bernier.

La comédie à succès «Irma Vep» revient hanter les Lavallois au théâtre Marcellin-Champagnat (275, rue Laval), du 2 au 6 décembre, 20h. Information: 450 667-2040.


Source: Site internet du courriel Laval - Auteur: Benoit LeBlanc
Copyright © 2001-2014 Arania De Tharyas. Tous droits réservés.