Actualités Biographie Carrière Presse Photos Multimédia Contact
 

Rien à l'horaire présentement


Facebook   Wikipédia
Ca manque à ma culture

La culture pourra encore compter sur Serge Postigo l'an prochain à Télé-Québec. Ça manque à ma culture s'y poursuivra pour une autre saison.

Une bonne nouvelle, du genre à faire la journée de Serge Postigo, l'animateur, qui a aussi sa part de création dans ce concept signé Pixcom.

Accent mis ailleurs

Mais n'y aurait-il pas une partie de cette joie qui serait attribuable à un renouvellement qui survient malgré les «pauvres» cotes d'écoute de Ça manque à ma culture? «Les cotes, je ne mets pas l'accent là-dessus, clame Serge Postigo. Ça dépend d'un paquet de facteurs, de ton diffuseur à ton propos, et, en ce sens, le mandat qu'on s'est donné de faire découvrir des artistes moins connus, nous l'assumons tout à fait, Télé-Québec, Pixcom et moi», plaide Serge Postigo.

L'animateur et son équipe s'étaient même lancé le défi de recevoir au moins une fois par semaine un invité qui n'avait jamais fait de télévision de sa vie. Une grande fierté pour l'animateur car, dans bien des cas, ces petits nouveaux ont été sollicités par la suite par d'autres médias.

Vitesse de croisière

Et même si les cotes de Ça manque à ma culture peuvent osciller dans la même semaine entre 15 000 et 45 000 téléspectateurs, l'animateur dit sentir de plus en plus une vitesse de croisière porteuse pour son émission. «Je le sens dans les courriels qu'on reçoit du public, qui nous félicite pour des choses qu'il nous reprochait avant! Et aussi dans la façon dont le milieu réagit; le plateau est davantage un passage souhaité par les artistes», explique Serge.

Les quelques réajustements sur le plan du rythme et de l'ouverture portent leurs fruits à son avis. Et à quiconque le qualifierait de complaisant avec ses invités, Serge Postigo rétorque que «la critique se fait avant l'émission». «Je n'invite tout simplement pas les artistes dont le matériel m'intéresse moins.»

Ça manque à ma culture, du lundi au jeudi, 18h30, à Télé-Québec.


Source: Journal de Montréal - Auteur: Pascale Lévesque
Copyright © 2001-2014 Arania De Tharyas. Tous droits réservés.