Actualités Biographie Carrière Presse Photos Multimédia Contact
 

Rien à l'horaire présentement


Facebook   Wikipédia
Fausses rumeurs: du vrai théâtre d'été

Beaucoup d'action, de déplacements, une histoire abracadabrante et une belle brochette de comédiens sont à l'honneur tout l'été au théâtre des Grands Chênes de Kingsey Falls. Et ça, ce n'est pas de «Fausses rumeurs». Marcel Leboeuf et Normand Chouinard snt donc de retour après une année d'absence et on voit tout de suite que les deux hommes sont très heureux de remonter sur les planches de leur théâtre, avec leur public. «Notre cœur est ici», a indiqué simplement Marcel Leboeuf avant le début de la représentation.

Non seulement leur cœur est dans le théâtre mais il est aussi sur la scène. En effet, la particularité de la distribution de cette pièce est qu'elle est formée de quatre couples dans la vie. En effet pour l'occasion, Marcel Leboeuf joue avec sa compagne Lise Martin. Même chose pour Normand Chouinard qui se retrouve sur les planches avec Violette Chauveau. Il y a aussi Serge Postigo et Marina Orsini qui se partage la vedette dans cette pièce ainsi que Martine Francke et André Robitaille. En fait, un seul comédien de cette distribution fait tapisserie. Il s'agit de Félix Beaulieu Duchesneau, qui arrive en deuxième partie et qui joue, très habilement, il faut le dire, le rôle du policier.

Le dynamisme des comédiens est ce qu'on retient avant tout. Une performance de tous les instants, très physique pour plusieurs, plus particulièrement pour Martine Francke qui joue le rôle de Coco Jarry, animatrice d'une émission de télévision culinaire, affublée d'un mal de dos. Elle parvient, grâce à des acrobaties presque dignes du Cirque du Soleil, à faire rire le public avec ses positions.

On retrouve également un André Robitaille (le conjoint de Martine dans la vraie vie) dans la peau de Paul Germain qui n'hésite pas à monter et descendre l'escalier du décor, au moins une quarantaine de fois, dont plusieurs où il s'enfarge et manque de trébucher.

Serge Postigo, qui campe le rôle de François Guay un homme qui n'est pas toujours en mesure de masquer ses émotions. Il tente de prendre la situation en mains, froidement, sans pourtant y arriver...

Dans le rôle de Christianne Jobidon, on retrouve une Marina Orsini qui a de la difficulté à mentir et qui se perd un peu dans toutes les histoires inventées pour éviter la vérité.

Violette Chauveau pour sa part, dans le rôle de Claire Jalbert est une femme fatale à la répartie cinglante. Elle a toujours un petit commentaire amusant ou dérangeant à faire sur la situation. Une excellente interprétation avec un aplomb impressionnant de la part de cette comédienne.

Pour Normand Chouinard, c'est son flegme (avec seulement une ou deux pertes de contrôle) qu'on retrouve avec son interprétation d'un psychanalyste alors que Lise Martin joue le rôle d'une femme de politicien cocue qui n'accepte pas la situation. Son époux pour sa part (Marcel Leboeuf), tente de sauver les meubles et de ne pas ternir sa réputation dans toute cette histoire.

On sent une belle complicité entre tous les comédiens ce qui fait en sorte que les spectateurs passent une belle soirée. Mais ceux qui espèrent voir les vrais couples ensemble sur la scène seront déçus. Ils ont été mélangés ce qui fait en sorte que le personnage joué par André Robitaille est marié à celui de Marina Orsini, alors que Serge Postigo se retrouve avec Violette Chauveau et que Normand Chouinard arrive avec Martine Francke à son bras. En fait, seuls Marcel Leboeuf et Lise Martin sont un couple dans la vie et sur scène pour cette production. Une histoire à dormir debout La pièce raconte l'histoire de quatre couples sont invités au souper de dixième anniversaire de mariage du maire d'un arrondissement de Montréal et de sa femme. Mais la fête ne parvient jamais à commencer car l'hôte s'est tiré une balle dans la tête (il s'est raté et la blessure est superficielle) et sa femme a disparu. Cet événement fait en sorte qu'il devient de plus en plus difficile de stopper les rumeurs et d'empêcher le scandale avec l'arrivée progressive de tous les invités. Les portes claquent, les gens courent et se frappent, on n'arrive pas à garder le secret jusqu'à l'arrivée de la police qui a peine à comprendre une telle escalade de folie.

Bien entendu, tout cela est un prétexte parfait pour mettre à l'épreuve le talent des comédiens. Cette pièce, mise en scène avec beaucoup de doigté et de minutie par Martine Beaulne bénéficie d'une traduction et d'une adaptation intelligente de Normand Chouinard.

Déjà, plus de 40 000 billets ont trouvé preneur pour la saison estivale. Certain que la distribution a déjà mis l'eau à la bouche des spectateurs qui apprécieront de voir ces personnages s'animer afin de leur faire passer une soirée de théâtre d'été qu'ils ne devaient pas regretter.

Source: La nouvelle - Auteur: Manon Toupin
Copyright © 2001-2014 Arania De Tharyas. Tous droits réservés.