Actualités Biographie Carrière Presse Photos Multimédia Contact
 

Rien à l'horaire présentement


Facebook   Wikipédia
«Boeing Boeing»: Attachez vos ceintures!

Pour la première médiatique de Boeing Boeing, hier, au Monument-National, Serge Postigo avait beaucoup de pression sur les épaules.

En plus de jouer dans la pièce de théâtre, le comédien signe la mise en scène et l’adaptation du texte du Français d’origine italienne Marc Camoletti.

En France, la pièce créée en 1960 a été jouée plus de 20 000 fois. Au Québec, par contre, il n’est pas certain que Serge Postigo et sa troupe réussiront cet exploit...

La prémisse de Boeing Boeing est certes cocasse. 1960. Bernard (Pierre-François Legendre) est un architecte québécois vivant en France et croyant avoir trouvé la recette du bonheur.

Il fréquente en même temps trois hôtesses de l’air qui ont trois horaires différents. Il y a Grace (Catherine-Anne Toupin), l’Américaine ingénue, Gwendolina (Marie Turgeon), la chaude Espagno­le, et Gretchen (Karine Belly), l’Allemande, aussi délicate d’un dix-roues!

Quand une tempête cloue les trois femmes au sol, cependant, Bernard aura des problèmes... Par chance, Robert (Serge Postigo), un ami de passage à Paris, tentera de l’aider à cacher son jeu.

Boeing Boeing a tout pour plaire, avec sa distribution hors pair et ses situations rocambolesques qui donnent lieu à quelques fous rires.

En début de parcours, par contre, la pièce tarde à prendre son erre d’aller et s’attarde trop longtemps à expliquer le stratagème de Bernard.

Une fois les aléas de sa polygamie mis sur table et lorsque toutes les hôtesses de l’air débarquent, le vrai plaisir commence enfin, et la tension comique monte d’un cran.

Serge Postigo a évité le crash avec son triple pari, mais il aura besoin de quelques heures de vol encore avant d’être aussi bon metteur en scène et adaptateur qu’il est bon acteur.

Source: Métro - Auteur: Geneviève Vézina-Montplaisir

Copyright © 2001-2014 Arania De Tharyas. Tous droits réservés.